Archives pour la catégorie poisson

Poisson scie

Poisson scie
Poisson scie, Mare Nostrum, 2016
Un âge vénérable
Les poissons-scies sont apparus il y a 54 millions d’années ! Actuellement 7 espèces sont répertoriées.
Un rostre étonnant !
Le prolongement osseux de son museau, appelé rostre, peut mesurer jusqu’à 2 mètres. Il comporte une vingtaine de dents, d’où son appellation de poisson scie ! Il lui sert à se défendre et à se nourrir (poissons,
Raie ou requin ?
Le poisson-scie est une raie car il a des fentes branchiales sur sa face ventrale, contrairement aux requins où elles se situent sur les côtés.
Taille
Il peut mesurer jusqu’à 8 mètres.
Incroyable parthénogenèse
Le cas de poissons-scies femelles s’étant reproduites sans mâle afin d’éviter leur extinction a fait le sujet d’études scientifiques en Floride.
Ovovivipare
La femelle met bas des jeunes formés et autonomes (chaque embryon se développe dans un œuf, mais à l’intérieur de l’organisme de la femelle).

Raie à aiguillon

raie à aiguillon
raie à aiguillon, serre amazonienne de Montpellier, 2014
Caractéristiques

Cette raie est de forme plutôt circulaire avec les yeux sur le dessus et les oreilles juste derrière. Elle a des tâches de couleurs… de façon un peu léopard !  😉

Habitat

Elle vit dans le fond des rivières d’eaux douce dont la température est de 23 à 26°.

Origines de la raie à aiguillon

La raie à aiguillon commune est originaire des eaux douces d’Amérique du sud.

Reproduction

Elle est ovovivipare (c’est-à-dire que les petits naissent déjà formés : ils nagent et chassent immédiatement.)

Poids

Son poids est d’environ 10kg.

Espérance de vie

Environ 10 ans.

Nourriture

La raie à aiguillon est carnivore.

 

Requins

bébé requinBébé requin dans un aquarium

œuf de roussette, Mare Nostrum, 2016
œuf de roussette, Mare Nostrum, 2016
Bébé roussette, Mare Nostrum, 2016
Bébé roussette, Mare Nostrum, 2016
Requin guitare
Requin guitare, Mare Nostrum, 2016
Requins
Requins, Mare Nostrum, 2016

 

Murènes

murène
Murène

La murène est un poisson qui vit dans les anfractuosités des roches, dans la mer. La journée, la murène reste cachée dans un rocher en ne laissant dépasser que sa tête.

Variétés et espèces

Il en existe 200 espèces environ. Elles peuvent être tachetées, zébrées, brunes, blanc cassé, noires, jaunes, bleues, vertes…

Caractéristiques physiques

Sa peau est lisse et dépourvue d’écailles mais recouverte d’un mucus qui la protège des rochers. Elle a le corps allongé et une tête pointue qui la font ressembler à un serpent.

Sa nageoire dorsale parcourt tout le long de son dos. Elle n’a pas de nageoire ventrale.

Une grande bouche

Sa bouche est fendue jusqu’à l’arrière de son œil : elle peut l’ouvrir à plus de 90 degrés !

Des dents acérées

Ses dents pointues et recourbées vers l’arrière, sont redoutables. En plus elles sont imprégnées de toxines.

Nourriture de la murène

Elle mange des poissons, poulpes, seiches, calmars, crustacés, charognes… Elle chasse la nuit.

Taille

Leur taille peut varier de 25 centimètres (murène ruban) à plus de 4 mètres.

Murène ruban, Mare Nostrum, 2016
Murène ruban, Mare Nostrum, 2016
Sexage

Toutes les murènes naissent mâles pour devenir femelles par la suite.

Plongée et snorkeling

Il est possible d’en voir en faisant de la plongée ou du snorkeling. Il convient alors de prendre des précautions pour éviter les morsures : ne pas chercher à toucher les murènes, ne pas les nourrir et surtout éviter qu’elles se sentent agressées. L’idéal est de faire votre sortie accompagné par un guide professionnel qui vous donnera tous les conseils nécessaires.

Où en voir en captivité ?

Nous en avons vu au Seaquarium du Grau-du-Roi, à l’aquarium de Monaco…


Jeu

Quiz sur les murènes

murène
Murène

Un mini quiz sur les murènes et leur environnement pour vérifier vos connaissances.

 

Guppys

Femelle guppy
Femelle guppy, aquarium d’eau douce 180l, 2010
2 guppys femelles
2 guppys femelles
Origines des guppys

Le guppy (Poecilia Regulata), est originaire d’Amérique centrale et fait partie des poissons très faciles à reproduire en aquarium.

Vie en aquarium

L’eau de l’aquarium doit être entre 20 et 28° (nous l’avons mise à 25°). Il est préférable d’avoir au moins 3 femelles pour un mâle.

Nous les avons installés dans un aquarium de 180 litres planté avec des plantes ne nécessitant pas obligatoirement de substrat mais pour lesquelles une épaisse couche de sable de la Loire suffit (Anubia Nana, Vallisneria…).

Les guppys vivent en milieu et en surface d’aquarium. Nous les avons accompagnés de crevettes qui elles peuplent le fond de l’aquarium.

guppy mâle
Guppy mâle orange
Sexage

Les mâles et les femelles sont facilement différentiables car les mâles possèdent une nageoire modifiée en organe reproducteur (gonopode) et leurs nageoires sont plus développées et colorées que celles des femelles. De plus le mâle est en général plus petit que la femelle.

Guppy mâle bleu
Guppy mâle bleu
Reproduction

Les guppys sont vivipares : c’est-à-dire que les alevins naissent déjà formés et recherchent leur nourriture tout seuls. Nous avons très vite été envahis car la reproduction est incessante… la régulation est difficile au départ.

Ce qui nous a surpris c’est que la femelle venant de pondre essaye de gober les alevins qui passent même si c’est un petit auquel elle vient de donner naissance ! La dure loi de la nature !

Guppy femelle jaune
Guppy femelle jaune
Couleurs

Il y a de très nombreuses variétés de couleurs chez les guppys. Nous avions pris le parti de mélanger des souches provenant de différentes animalerie afin d’éviter trop de consanguinité dès le départ. Le résultat des mariages fût très réussi avec de belles formes et couleurs surprenantes.

Les queues des mâles étaient parfois très fournies avec de superbes voiles ce qui les faisait ressembler à des combattants.

Guppys attendant leur repas frénétiquement
Guppys attendant leur repas frénétiquement

Jeu

Quiz sur les guppys

Un mini quiz sur les guppys et leur environnement pour vérifier vos connaissances.