Héron cendré

Héron cendré à la recherche de nourriture, parc ornithologique Pont de Gau (Saintes-Maries-de-la-mer), mars 2019
Héron cendré à la recherche de nourriture, parc ornithologique Pont de Gau (Saintes-Maries-de-la-mer), mars 2019

Grand échassier solitaire, le héron cendré est plutôt timide et reste à bonne distance.

Héron cendré, Pont de Gau, février 2018
Héron cendré, Pont de Gau, février 2018
Héron cendré, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Héron cendré, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Apparence

Le héron cendré a un plumage à dominance grise, un cou blanc et une poitrine tachetée de noir. Sa tête est blanche avec des lignes noires s’étirant de l’œil à l’arrière du cou. Son bec est long et ses pattes sont jaunes. Les jeunes sont plus ternes, avec les motifs de la tête moins visibles.

Héron cendré, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Héron cendré, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Colonie

Les hérons cendrés nichent au sommet des arbres, en colonie, dans ce qu’on appelle des héronnières.

Accouplement des hérons cendrés, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Accouplement des hérons cendrés, centre ornithologique de Pont de Gau, février 2018
Nourriture

Ils mangent le plus souvent des poissons et batraciens.

Héron cendré, réserve naturelle du Scamandre, avril 2018
Héron cendré, réserve naturelle du Scamandre, avril 2018
Nos observations à l’état sauvage

Nous en voyons régulièrement dans notre belle région de Petite Camargue : près des marais ou des étangs (tour Carbonnière, centre du Scamandre…). Nous en avons également observés en Bourgogne le long de l’Yonne.

Envol d'un héron cendré, réserve naturelle du Scamandre, avril 2018
Envol d’un héron cendré, réserve naturelle du Scamandre, avril 2018
Héron cendré, centre de découverte du Scamandre, Vauvert, avril 2018
Héron cendré, centre de découverte du Scamandre, Vauvert, avril 2018