Caille blanche tête perlée

Cailles du Japon

Cailleteau
Cailleteau
Adoption de cailles du Japon

En 2008, après plusieurs mois d’hésitation et de réflexion, je me suis lancée et j’ai adopté des cailles du Japon auprès de Ludo (alias Louis) passionné d’aviculture en général.

En première approche, niveau attitude, je préfère mes poules naines car les cailles sont beaucoup plus farouches bien que se laissant caresser.

Elles peuvent être de couleurs différentes : commune, blanche, sombre, tuxedo, perlée, ivoire…

Caille du Japon couleur ivoire
Caille du Japon couleur ivoire
Bain de sable

Mais elles sont si mignonnes ! Surtout quand elles prennent leur bain de terre/sable toutes ensemble… ça en fait de la poussière ces petites bêtes ! Elles adorent se sabler.

Cri de la caille du Japon

Ce sont des petites canailles… qui font de sacrées vocalises. Les mâles aiment jouer avec leurs voix ! Et leur cri est facilement reconnaissable. Les femelles ont un petit cri très agréable et doux.

Caille du Japon femelle

Caille femelle couleur commune de 5 semaines

Déjections

L’inconvénient majeur est l’odeur des déjections. Elle est bien plus forte que celle des poules. Ce qui est le plus décourageant c’est qu’elle adorent aller faire leurs besoins près du point d’eau, et même jusque dans l’abreuvoir si elles y arrivent.

Cailleteau du Japon, 1 jour
Cailleteau du Japon, 1 jour
Volière

Chez nous, elles sont en volière extérieure toute l’année avec protection contre les intempéries. La moitié du tour de la volière est protégé par du plexiglass et des plaques de bois ce qui leur donne une partie de plein air et une partie très bien abritée des animaux qui rôdent et des vents ou pluies violents.

Caille du Japon brune femelle
Caille du Japon brune femelle
Nourriture

Côté nourriture nous leur donnons un mélange spécial caille qui leur convient bien : blé, sorgho… Il leur faut beaucoup de protéines.
Elles se régalent de fruits et légumes (salade, courgettes…).
Et bien sûr nous ajoutons de temps en temps du sable et des coquilles d’huîtres.

Litière

Pour la litière, j’utilise la litière de chanvre que je trouve très pratique : elle absorbe bien, est légère à transporter…

Cailleteau dans sa mangeoire (avec des grains fins adaptés à son âge)
Cailleteau dans sa mangeoire (avec des grains fins adaptés à son âge)
œufs de cailles du Japon

Ce qui a beaucoup plu à toute la famille, ce sont les œufs de cailles. D’aspect moucheté et tous différemment « décorés », ils sont en plus délicieux. Cerise sur le gâteau, les cailles pondent très bien. Quand il fait chaud elles pondent quasiment tous les jours et quand il fait froid la ponte baisse.
Une fois, nous avons eu un gros oeuf de 17 grammes (contre 10-12 grammes en moyenne pour les autres). Quelle découverte étonnante !

Oeufs de cailles
Différents œufs de cailles

Les cailles du Japon pondent partout (n’importe où). Si on ne ramasse pas les œufs, au bout de quelques jours commence le rassemblement des œufs par une caille dans un coin.

Caille blanche tête perlée
Caille du Japon femelle blanche tête perlée qui range les oeufs
éclosion de cailleteaux

La naissance des cailleteaux est un moment exceptionnel… je raconterai cela dans une autre page dédiée à l’incubation artificielle !

Cailleteau du Japon juste sorti de l’œuf
Cailleteau du Japon juste sorti de l’œuf, encore en couveuse, 2009
Cailleteau d'un jour (sur son bec on voit encore le diamant qui a servi à casser sa coquille)
Cailleteau d’un jour (sur son bec on voit encore le diamant qui a servi à casser sa coquille)
Différence caille de Chine / caille du Japon

Caille de Chine : plus petite, œufs plus petits et non mouchetés  – voir l’article sur les cailles de Chine
Caille du Japon : plus grosse, œufs plus gros et mouchetés

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire, c'est à vous !